Sabre et goupillon

  • Mourir pour la patrie est sans doute plus facile quand on croit à la vie après la mort : c’est ainsi que la religion facilite les guerres.
Publicités