Trop tard…

  • J’ai longtemps cru que c’était parce qu’ils avaient été écrits par leurs auteurs après leur mort que l’on parlait d’ouvrages posthumes…
Publicités